Le sacrement de réconciliation est le signe de l’amour infini de Dieu pour nous

Le Christ est venu parmi nous, il est mort sur la croix pour nous pardonner nos péchés. Par le sacrement de réconciliation tout baptisé retrouve l’amour de Dieu. Parce qu’il se sait aimé de Dieu, l’homme reconnaît comme « péché » toutes ruptures dans sa vie de cette relation d’amour avec Dieu et avec les autres. Réconcilié et pardonné, il peut se remettre debout et continuer.

(source: Diocèse de Lyon)

Où et quand se confesser ?

Pour la Semaine Sainte, il sera possible de se confesser le samedi 3 avril entre 10h et 12h à l'église de Fontaines et à l'église de Neuville.

Comment se confesser ?

La confession est un acte d'humilité devant Dieu. Je reconnais mes fautes et en demande pardon à Dieu, le seul qui puisse m'en libérer. Cela se fait par l'intermédiaire d'un prêtre qui agit et parle au nom de Jésus pendant ce sacrement. Le prêtre est tenu au secret absolu et ne pourra jamais répéter ni utiliser ce qui a été confié lors de la confession.

  1. La confession commence par le signe de la Croix pour se mettre en présence de Dieu.
  2. Le prêtre peut vous accueillir et vous encourager à confier à Dieu vos péchés
  3. Vous présentez à Dieu vos péchés. Qu'est-ce qu'un péché ? C'est quelque chose que l'on a fait en sachant que ce n'était pas bon. J'ai donc agit en utilisant ma liberté, mais contre ce que me disait ma conscience. La conscience étant le premier moyen par lequel Dieu me parle, cela revient à dire que je lui ait désobéi volontairement. Ces actes ou ces pensées (ou bien une absence d'acte dans le cas d'un acte de charité que j'aurais pu faire) pèsent dans mon cœur et m'empêchent d'avancer librement et joyeusement dans mon chemin de vie. J'ai donc besoin de les offrir à Jésus, qui est mort sur la Croix pour m'en sauver.
  4. Le prêtre vous fait un petit commentaire ou donne un conseil pour avancer
  5. Vous récitez votre acte de contrition (cf. plus bas)
  6. Le prêtre vous donne la plus belle chose qu'il puisse vous offrir: le Pardon de Dieu. En prononçant les paroles "Et mon, au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, je vous pardonne tous vos péchés", il laisse Jésus parler et agir en vous pour vous libérer totalement de vos péchés.
  7. Le prêtre termine en vous proposant une pénitence: un petit acte à faire pour accueillir le Pardon de Jésus vient de vous donner. Il ne s'agit pas de vous racheter, car cela, seul Jésus peut le faire. Mais il s'agit d'accueillir avec reconnaissance la libération que Jésus vient d'opérer en vous.

 

Acte de contrition

L'acte de contrition est une petite prière que l'on dit pendant la confession pour signifier à Dieu notre regret de notre péché. Il peut être dit de manière totalement improvisée, ou bien être récité. Dans ce cas deux formes sont proposées:

Mon Dieu, j’ai un très grand regret de t’avoir offensé, parce que tu es infiniment bon, et que le péché te déplaît. Je prends la ferme résolution avec le secours de ta sainte grâce de ne plus t’offenser et de faire pénitence.

 

Père, Dieu de tendresse et de miséricorde, j’ai péché contre Toi et mes frères. Je ne suis pas digne d’être appelé ton fils mais près de Toi se trouve le pardon. Accueille mon repentir. Que ton Esprit me donne la force de vivre selon ton amour en imitant Celui qui est mort pour nos péchés, Ton Fils Jésus-Christ Notre Seigneur.