L'église d'origine

L'ouvrage du père F. Lacroix  et les archives municipales nous permettent de connaître des éléments historiques importants de l'église Saint-Catherine à Rochetaillée dans le Val-de-Saône.

La nef et le chœur surmontés d'un clocher seraient les éléments de l'édifice les plus anciens, ils dateraient de 1284. L'église était située en limite de l'ancien cimetière et sous la protection de Sainte Catherine, patronne de la commune.

L'église, ainsi datée de la fin du XIIIème siècle, était de plan basilical. Elle comportait une nef unique ouvrant au Sud sur deux chapelles (l'une dédiée à Sainte Catherine, l'autre à la Sainte Vierge) et à l'Est sur le chœur à fond plat. La nef est constituée de trois travées couvertes chacune par une croisée de voûtes très plates, en plâtre.

Le chœur ouvre sur la chapelle de la Vierge au Sud et sur l'abside à l'Est. La chapelle Sainte-Catherine était placée au niveau de la deuxième travée à l'Est.

Le portail était constitué d'une porte cintrée, sans décoration particulière.

L'éclairage de l'église se fait par une série de baies ou fenêtres hautes cintrées en ogive.

Le clocher est accessible par un escalier extérieur se développant sur deux niveaux. Le niveau inférieur présente deux petites baies géminées sur chacune de ses faces, et une baie au niveau supérieur.

La couverture est à deux pentes (en bâtière) et prend appui sur une corniche en brique.

Un remaniement au XIXème siècle

Les archives municipales nous apprennent que l'église fut remaniée et agrandie à partir de 1858. La chapelle Sainte-Catherine fut détruite et remplace par une nef latérale. La charpente a due être modifiée en conséquent, mais les pièces maîtresses ont été laissées dans la même configuration qu'auparavant, nous permettant de comprendre comment était constitué le premier système de couvrement.

Le mur qui fermait à l'Ouest la chapelle de la Sainte Verge fut également abattu. L'intérieur a été recouvert de badigeons qui reprennent les principes de restauration du XIXème siècle.

Un mobilier liturgique contemporain réalisé par Jean-François Ferraton

Horaires des messes à Rochetaillée

Bibliographie

  • Archives municipales de Rochetaillée (2 M1 2 M2)
  • Jean Beyssac: Rochetaillée en Franc-Lyonnais, notes et documents
  • F. Lacroix, Rochetaillée à travers les âges, Lyon (1979), éd. SISn.